En quoi consiste une opération de piquetage ?

En quoi consiste une opération de piquetage ?

Lorsque vous décidez de réaliser un projet d’excavation, alors le piquetage devient une opération indispensable. Elle permet la délimitation de la zone à creuser. La réalisation de fondations, le décaissement d’une fouille ou encore la création d’une piscine sont autant de travaux qui nécessitent un piquetage. En quoi consiste une opération de piquetage ? Quels sont les types de piquetage qui existent ? Quel professionnel s’occupe de ce projet ? L’article qui suit fait un décryptage complet sur cette opération.

Le piquetage : qu’est-ce que c’est ?

Le piquetage est une opération consistant à matérialiser les bords des zones de travaux grâce à des piquets de bois. Autrefois, c’était de la simple craie qui était utilisée. Seulement, elle s’efface en même temps que la couche superficielle du sol est retirée. Il est donc d’une grande utilité de réaliser le piquetage afin de définir avec précision les bords de l’excavation pendant toute la durée de la fouille.

Quels sont les types de piquetage ?

Il existe deux types de piquetage : le piquetage général et le piquetage particulier ou spécial.

Le piquetage général

Le piquetage général permet de reporter à l’aide de piquet le plan d’implantation global de la construction sur le terrain. De façon générale, ce sont des piquets en bois qui sont utilisés dans ce cas. Aussi, ils sont numérotés et plantés dans le sol de façon solide.

Sur le plan d’implantation, les positions de l’ouvrage sont spécifiées par rapport à des repères fixes et bien précis. C’est sur la base de ces repères que les têtes des piquets sont raccordées en hauteur et en plan. Concernant la position des piquets, elle est reportée sur un certificat dénommé certificat de piquetage. Ce dernier contient toutes les informations relatives à l’identité du client, la date des travaux, ainsi que les raisons justifiant l’opération de piquetage.

Le piquetage particulier ou spécial

Le piquetage particulier ou spécial a pour but la délimitation des zones nécessaires au creusement d’une excavation, à des tranchées de passage de VRD, des remblais et aménagements divers, mais aussi lors de la pose de réseaux souterrains ou enterrés.

Quand, par qui et comment faire effectuer un piquetage ?

Dès lors que vous souhaitez décaisser un sol ou édifier une construction, alors vous devez réaliser un piquetage. Pour faire simple, cette opération doit être réalisée pour tous les travaux qui visent la matérialisation d’une propriété, l’aménagement d’un projet au sol ou encore la visualisation des cheminements de canalisation.

Le piquetage étant une opération d’arpentage permettant l’implantation d’un projet de construction, il doit donc être réalisé par un géomètre pour faire un état des lieux à Mons. Un topographe peut également s’occuper de cette opération.

L’opération proprement dite consistera, tout d’abord, à reporter sur le terrain les emplacements des angles de la construction ou de l’excavation. Ensuite, les piquets y seront plantés dans l’objectif de relier le tout avec un ruban ou un cordeau bien visible. Pour le report des emplacements des piquets du plan sur le terrain, des outils conventionnels ou modernes seront utilisés. Vous avez notamment le théodolite, le tachéomètre, le GPS…

L’opération de piquetage est importante pour la réalisation de différents travaux. Elle permet de connaître avec précision la zone de travaux. Dans ce cadre, des piquets sont donc utilisés. Réalisée par un géomètre, cette opération est d’une nécessité évidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *