Comment vendre une maison en Belgique ?

vendre une maison en Belgique

Vous résidez en Belgique ou aux alentours et vous prévoyez vendre votre maison. Pour une vente rapide et dans le respect de la réglementation, il y a quelques règles à respecter. Autrement, vous aurez non seulement du mal à céder votre bien immobilier, mais la vente ne sera pas légale. On constate par exemple que de nombreux vendeurs en Belgique surestiment la valeur de leur maison. C’est ce qui fait qu’ils ont du mal à conclure un contrat de vente. Si vous voulez vendre votre maison en Belgique, vous trouverez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur la procédure à suivre et les astuces à connaitre.

La fixation d’un prix raisonnable de vente

Pour la vente d’une maison, il faudra fixer un prix assez raisonnable. Notons que le prix doit être fixé en fonction de l’emplacement, la surface, le nombre de pièces, l’état du logement, la consommation d’énergie, l’éclairage, etc.

En effet, pour mieux fixer votre prix de vente vous pouvez procéder au calcul du prix de revient en additionnant le prix d’achat, les frais d’acquisition et le montant des réparations faites. Suite à cela, vous n’aurez qu’à comparer ce prix de revient au prix de vente de logements semblables dans votre entourage.

Dans le cas où vous serez confronté à des difficultés ou que vous ne savez pas comment vous y prendre, il est possible de recourir à des professionnels pour faire estimer sa maison en Belgique.  Pour rappel, une maison surévaluée n’attirera pas des acheteurs potentiels.

La préparation d’un dossier de vente

Un dossier de vente d’une maison doit comporter un certain nombre de documents. Ces documents sont fournis par le vendeur avant la signature du compromis de vente. On y retrouve le titre de propriété, les renseignements urbanistiques, le certificat PEB, la lettre de mutation du syndic de copropriété le cas échéant, l’attestation de conformité électrique.

Suite à la signature, il faudra rajouter l’assurance habitation, l’attestation « citerne à mazout », les attestations du sol, d’inondation, du patrimoine, de préemption, le DIU, les numéros de compteurs et code EAN pour les relevés de compteurs ainsi que les clés au bien.

L’annonce de vente

L’annonce de vente passe par la publication de vente. A cette étape, vous pouvez prendre de jolies photos de votre maison et rédiger un descriptif clair et attrayant que vous publierez sur des sites d’annonces spécialisés ou généralistes. De même, vous pourrez les publier sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, etc. Ce procédé vous permettra de publier votre annonce plus rapidement, car ces canaux constituent également d’excellents supports de communication.

L’organisation des visites

Pour accélérer la vente de votre maison en Belgique, vous devez organiser des visites. Pour une visite réussie, vous devez maintenir votre maison propre en nettoyant tout ce qui se trouve à l’intérieur comme à l’extérieur. Il faudra dégager les escaliers, si vous en avez, en vue de laisser assez d’espace pour faciliter les déplacements et garantir une meilleure visibilité.

La signature d’un contrat de vente authentifié par un notaire

Après avoir trouvé des acheteurs et convenu des modalités de vente du bien, les deux parties doivent signer un contrat de vente authentifié par un notaire. Dans le cas où il s’agirait d’un bien indivis, toutes les personnes concernées par la vente doivent se présenter pour parapher le contrat. Les absents pourront se faire représenter par une délivrance de procuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.