L’étape de l’estimation : budget pour une construction neuve

construction maison

La construction d’une maison est un investissement très important. Compter le coût du terrain et celui de la construction n’est pas suffisant pour estimer le budget alloué au projet. En effet, d’autres paramètres sont à prendre en compte. Entre autres, vous devrez également penser aux éventuelles formalités et au prêt. Dans cet article, découvrez les détails de l’étape de l’estimation d’une construction.

Bien calculer sa capacité budgétaire

La première chose à faire quand on projette de construire une maison neuve est de calculer son enveloppe financière. Vous devez connaître précisément votre capacité budgétaire. Pour ce faire, commencez par vous renseigner, en considérant tous les aspects du projet. Pour savoir combien vous pourrez emprunter, faites le calcul de votre apport personnel. Ensuite, estimez votre capacité de remboursement. Sachez que la mensualité d’un prêt ne peut pas excéder le tiers de vos revenus. Laissez toutefois une marge de manœuvre pour faire face aux imprévus.

Faites le calcul de votre budget en tenant compte de vos économies et de vos revenus. Un acquéreur qui définit bien dès le départ ses moyens financiers sait ce qu’il peut obtenir en termes de plans, de matériaux, d’équipement et d’architecture. Cela vous permettra également de peaufiner votre plan de financement et d’envisager des négociations avec les établissements créditeurs. À noter que les banques privilégient les clients qui présentent un dossier solide.

 Estimer sa capacité d’endettement en considérant ses revenus et son apport personnel

Votre apport personnel est la somme que vous pouvez miser dans votre projet sans demander un prêt. Il peut être constitué de la participation aux bénéfices de votre société, de vos économies, d’un prêt familial… Certaines aides comme le PTZ, le prêt Action-Logement et le prêt épargne logement sont également considérés comme de l’apport personnel.

Pour connaître exactement ce que vous pourrez emprunter, vous devez calculer votre capacité d’endettement nette de charges. Par exemple, si vous percevez 3 500 euros par mois et que vous remboursez 500 euros par mois pour vous autres crédits, votre capacité d’endettement est de 1 000 euros. Avec cette mensualité, vous pourrez emprunter environ 211 200 euros. Si vous disposez d’un apport personnel s’élevant à 30 000 euros, vous aurez la possibilité de construire un bien d’une valeur global de 241 237 euros.

Le calcul du coût des travaux est facilité si les matériaux sont connus au préalable. Entre autres, si votre projet se porte sur la construction d’une maison en bois, vous devrez lister les différents facteurs qui influeront sur le prix final.

Astuces et conseils pratiques

Pour être sûr de faire le bon calcul, n’hésitez pas de dresser un cahier des charges. Vous y indiquerez la liste de tous les postes de dépenses. Il est, par exemple, astucieux de procéder par chapitres : terrain, maison, prêt, jardin… Avec ce dossier vous serez certain de ne rien oublier puisqu’il détaille tous les points à considérer.

C’est pendant le processus de construction que vous allez faire les plus grosses dépenses. Cette étape entraîne souvent le dépassement du budget de départ. Il est donc important d’être bien attentif au choix du constructeur et les prestations proposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *