Tout savoir sur le fonctionnement d’un micro crédit

fonctionnement d’un micro crédit

Le micro crédit se présente comme une alternative favorable aux emprunteurs qui font face à plusieurs difficultés dans la procédure d’une demande de prêt auprès des banques classiques. Il peut servir pour réaliser des projets personnels ou professionnels non catégorisés par institutions financières traditionnelles. Tour d’horizon sur les multiples aspects de ce type de crédit.

Qu’est qu’un micro crédit ?

La Grammen Bank a initié le microcrédit en Asie. Ensuite, la France l’a adopté vers la fin des années 80 sous la dénomination d’un mini prêt professionnel ciblant les entrepreneurs en difficulté financière. Ces derniers ont eu l’opportunité de développer leur établissement grâce à ce type de crédit. Certains organismes ont adopté le micro crédit personnel ainsi que le micro crédit à consommation depuis les années 2000. Le but principal de cette formule est de donner l’opportunité à ceux qui sont en difficulté d’avoir accès à une aide financière auprès des institutions financières.

Quelles sont les caractéristiques fondamentales du micro crédit ?

Le micro crédit se caractérise essentiellement par son faible montant. Pour la catégorie personnelle, le montant accessible se trouve entre 500 € et 5000 €. Et pour la catégorie professionnelle, le plafond peut atteindre jusqu’à 10 000 €. Le taux d’intérêt est très compétitif entre 1,5 % et 5 % par rapport au prêt personnel contracté auprès des banques.

Le montant obtenu peut être utilisé pour financer l’achat ou la location d’une voiture ; l’acquisition d’un appareil électroménager ou de chauffage nécessaire comme une chaudière ; une formation professionnelle ; un permis de conduire ; des soins santé exclus de la prise en charge, mais également l’achat d’un matériel destiné à améliorer ses conditions de travail.

Qui peut demander un micro crédit ?

Le micro crédit cible une catégorie de personnes en particulier, ceux qui sont exclus du système à l’accoutumée. Ces derniers font parties de la liste noire des organismes financiers dus à leur situation professionnelle précaire ou encre des revenus inférieurs à la limite autorisée. On peut citer particulièrement les demandeurs d’emploi, les travailleurs défaillants ; les étudiants ; les personnes âgées ; les personnes infirmes, et les individus allocataires des minima sociaux.

Ce type de crédit s’octroie aux personnes disposant d’un revenu suffisant pour jouir des aides sociales, mais faibles pour recevoir un crédit à la consommation auprès d’une banque classique. Cela dit, un micro crédit ne peut pas servir pour rembourser des loyers en retard ou pour tout achat d’un appareil divertissant comme une télévision.

Comment décrocher un micro crédit ?

Les banques traditionnelles ne proposent pas ce type de crédit. Le souscripteur a l’obligation de s’engager auprès d’un réseau d’accompagnement social pour le guider dans la constitution de son dossier de demande, puis exposer les documents auprès d’une institution bancaire agrées par le FCS ou Fonds de Cohésion Sociale. L’organisation garantit aussi un suivi de l’emprunteur pendant la période du prêt.

Le réseau d’accompagnement social est représenté par les organisations suivantes :

  • une association à vocation sociale ayant pour objet la lutte contre l’exclusion et insertion professionnelle ;
  • un centre communal d’action sociale ou CCAS en association avec la mairie ou Pôle Emploi ;
  • une régie de quartier ou une régie de territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *